(05/06) Le conseil d' été des professionnels audois contre le moustique tigre.


Il faut savoir que si tous les moustiques pondent dans l’eau, le moustique-tigre, lui, pond à sec, et de préférence dans des récipients qui pourront toutefois contenir de l’eau ultérieurement: seaux, brouettes, coupelles, arrosoirs, socle de parasol…

"Si ces récipients reçoivent de l’eau, il ne faut pas la laisser plus de quatre jours", préconise un conseiller vendeur d' une grande surface spécialisée en jardinerie qui rajoute aussi que "le plus simple est de retourner la brouette, d’isoler de la pluie tout récipient qui peut la stocker."



Il existe de même toute une “artillerie” anti moustiques-tigres (efficace aussi pour les autres) qui va de la bombe biocide, aux pièges à larves (vasques dont ils ne peuvent plus ressortir) en passant par les répulsifs (bâtonnets qu’on fait brûler), raquettes électriques ou lampes (pour les griller), diffuseurs…

Il est possible aussi d' installer un nichoir dans son jardin pour les oiseaux gobe-mouches, hirondelles, martinets et rouge-queue noire, très friands de larves de moustiques.

Pour les vêtements cet été, il faudrait plutôt éviter de se balader torse nu, bras nus, jambes à l’air, et portez des vêtements légers, amples et pas serrés. Le moustique-tigre pique en effet à travers tous les tissus, jean compris et si le tissu est un peu séparé de la peau, c' est beaucoup plus efficace car plus compliqué pour l' insecte d'atteindre l' épiderme avec sa trompe.