(09/01/2019) La Façade du domicile du maire de Trèbes vandalisée


Un cocktail molotov a été lancé sur la façade de la maison d'Eric Ménassi, le maire de Trèbes, dans la nuit de vendredi à samedi dernier entre 23h30 et 7h du matin.

Des inscriptions "GJ" et "Monsanto" ont de même été taggées à la peinture orange sur le mur du jardin de la maison qui se situe dans le nord du village.

"Je ne peux pas imaginer une seconde que les Gilets jaunes soient à l'origine de tant de bêtise et de violence", a indiqué Eric Ménassi à L'Indépendant. "On se sert d'eux pour cacher des actes qui sont du pur vandalisme", a ajouté l'élu, qui a déposé plainte.

Une agression très étonnante qui a choquée les trébéens compte tenu du fait que les actions des Gilets jaunes sur la commune sont toujours restées très limitées hors mis plusieurs sièges symboliques devant l' entrée de l'unité locale de l' entreprise Monsanto pour protester contre le bas niveau de fiscalité auquel sont soumises les grandes entreprises internationales dont le géant américain .

Une enquête est en cours.