(15/05) Des visiteurs très attendus à l' Ehpad André Chénier de Limoux

Mis à jour : 16 mai 2019

Dans les maisons de retraite, les animaux ont fait augmenter l'attention, les rires, la fréquence des contacts entre les personnes, et les sujets de discussions.

La présence des poneys permet une remise en ordre ou une réactivation des capacités de la personne, tant au niveau de la mobilité que de la sociabilité; ceci est d'autant plus vrai lorsque les personnes ont possédé un animal ou ont vécu ou travaillé à la ferme.

Chaque visite des poneys est l'occasion de participer à une animation.


Les animaux semblent être un réel soutien dans la vieillesse. Ils sont bons pour le corps et l'esprit, ils encouragent le bien-être corporel.

De même, ils engendrent des effets positifs sur les relations entre le personnel soignant et les pensionnaires.

Les poneys ou les animaux, en général, ont de multiples actions positives sur le système sensoriel, caresser un animal abaisse de manière significative la pression sanguine, les pulsations cardiaques et provoque un état de détente, un ajustement tonique.

La motricité globale est améliorée en incitant la personne âgée à faire de l'activité physique pour les nourrir, les soigner, les promener ou encore jouer avec eux.

De même les capacités cognitives sont réactivées par le soin porté à l'animal, la personne occupe son temps et son esprit, elle a tendance à moins se plaindre.

Les capacités socio-affectives leur permettent de se soucier et de s'occuper de quelqu'un, d'avoir le sentiment d'être utile et leur compagnie éloigne le sentiment de solitude...


Le rôle des animaux est bienveillant : ils sont "médiateurs" "médium" "thérapeutes", tant envers des personnes "extraordinaires" présentant des handicaps physiques et/ou mentaux que pour les humains souffrant de situation de dépression, de stress, de tristesse, en souffrance.





Centre Equestre du Causse

Les coordonnées : Lucile Chivot 11500 Granès Tél. 06 85 09 91 04