(19/03) 23e plainte pour dégradation de la cellule du RN audois de Trèbes

La permanence départementale du RN audois a de nouveau été tagguée au cours de la nuit dernière. Une 23e plainte pour dégradation va être déposée à la gendarmerie.



Dans la nuit de samedi à dimanche, les façades et l’entrée de la permanence départementale du Rassemblement National (ex-FN) de l’Aude, sis au n°1 de l’avenue Pasteur à Carcassonne, ont de nouveau été la cible de dégradations, avec des inscriptions au feutre noir dénonçant la politique portée par le mouvement de Marine Le Pen : "LepenNiketesmorts, FN de merde (sic)".


Sur ces faits, constatés ce dimanche matin par un locataire résidant au-dessus de la permanence visée, le responsable audois du RN, Christophe Barthès, souligne qu’il ira déposer sa 23e plainte à la gendarmerie ce lundi 18 mars, tout en regrettant que "le parquet de Carcassonne passe sous silence ces actes inadmissibles" depuis le début des premiers dépôts.