(23/01) Limoux : 7 personnes en garde à vue dans l' enquête sur l' intrusion du domaine de M.Robert



Limoux : 7 interpellations dans l'enquête sur l'intrusion chez la députée LREM de l’Aude Mireille Robert


7 personnes ont été placées en garde à vue à Limoux, dans l'Aude.

Elles auraient un lien avec la quarantaine de personnes masquées se revendiquant des gilets jaunes qui s'étaient introduites de nuit au domaine de la députée La République en marche de l’Aude Mireille Robert, fin novembre.

Les faits remontent au 23 novembre dernier quand une quarantaine d'hommes casqués et cagoulés s'étaient introduits en fin de soirée, dans la propriété viticole de la députée LREM de l'Aude Mireille Robert. Ils avaient allumé un feu avec des cagettes et tenus des propos menaçants.



Quelques jours auparavant, des messages incitant à s'introduire dans son domaine avaient circulé sur les réseaux sociaux.

Ils indiquaient notamment comment se rendre à son domicile situé à Pieusse, en pleine campagne du Limouxin.

La veille, la députée avait reçu un des responsables du mouvement gilets jaunes de Limoux.

La discussion avait été courtoise. Le mouvement gilets jaunes de Limoux s'était d'ailleurs désolidarisé de cette action.

"Nous n’avons rien à voir avec ces agissements. C’est une action commando agressive difficilement compréhensible et défendable" s'était indigné Patrick Meyer le porte-parole des gilets jaunes locaux.

Des membres de sa famille, qui vivent aussi au domaine, avaient tenté de parlementer avec ces hommes cagoulés qui souhaitaient s' entretenir avec l' élue parlementaire.

Ils avaient quitté les lieux avant l'arrivée de la gendarmerie très certainement alertés par des complicités.

La députée et son époux avaient porté plainte dans la foulée pour intrusion.

Ces interpellations interviennent au lendemain d’un coup de filet qui avait conduit à celles de douze personnes lundi, à Narbonne et dans sa région, pour les saccages perpétrés au péage de Narbonne-Sud.