(25/01) Limoux : l'avant projet de réhabilitation du centre ville n' a pas fait l' unanimité



La réunion d' information à l' attention des commerçants et artisans de Limoux en vue du projet de réhabilitation des rues et du centre-ville de la commune a eu lieu ce lundi 21 janvier dans une salle Louis Costes bien remplie en la circonstance tant le projet paraît très préoccupant par l' ensemble des acteurs professionnels concernés.

Après une première présentation générale des études en cours défendues par les porteurs de projet du cabinet Opale, de la représentante locale de l' Union des Commerçants et Artisans de Limoux (UCAL), Dominique Fromilhague et par le maire Jean Paul Dupré, le temps était venu pour l' assistance, très impatiente, d' intervenir et de faire valoir leurs remarques et propositions respectives.



Un climat toutefois

tendu régnait chez certains intervenants de l' assistance reprochant à d' autres, chargés du projet, un manque de concertation préalable et un panel de sondés beaucoup trop réduit pour être représentatif des besoins de l' ensemble des futurs usagers des nouvelles infrastructures.



L' architecture esquissée par un cabinet lyonnais et développée par la structure locale représentative des professionnels (UCAL), n' a pas fait l' unanimité et a même parfois suscité des interventions plutôt appuyées par certaines présences du public .

Le maire a toutefois rappelé en conclusion que d' autres réunions auront lieu dans les prochains mois et qu' à ce stade de la consultation rien n' était définitif et qu' il s' engageait à tenir compte de tous les avis exprimés afin d' obtenir l' adhésion de tous dans ce qu' il présente comme une chance unique de rendre à nouveau le coeur de ville attractif.

Les travaux qui devraient s' étaler sur une durée de sept à huit ans devront impérativement démarrer courant janvier 2020 avec un bouclage définitif pour l' été 2019.