(25/02) Gilets Jaunes : six mois avec sursis pour jets de patates contre des CRS


Un gilet jaune, interpellé dans le cadre d'une manifestation à Montpellier, le samedi 16 février, a été placé en garde à vue et condamné en comparution immédiate lundi pour avoir lancé contre des CRS des patates !


Le lodévois de 33 ans avait également dans sa poche une canne télescopique pour se défendre en cas d'agression, dit -il au procureur de la république.

Il a écopé d' une peine d' emprisonnement de six mois avec sursis, six mois d' interdiction de paraître à Montpellier et à 147€ de frais de justice pour "participation à un groupement formé en vue de préparations de violences" .


Son avocat commis d' office relève une sanction très lourde compte tenu des faits reprochés et pointe une exaspération de la justice face à la répétition des procédures depuis le début des évènements du 17 novembre.