Conques-sur-Orbiel : (26/12/2018) Son véhicule épave verbalisé suite aux inondations du 15 octobre

Une habitante de Conques sur Orbiel a reçu un PV à payer de 35€ par la police municipale de sa commune pour stationnement abusif suite au dépôt de son véhicule épave sur le parking de l' école primaire quelques jours après les inondations terribles

du 15 octobre 2018.




Retrouvées à plusieurs dizaines de kilomètres de leur lieu d' origine et regroupées par centaines sur ce lieu pour faciliter la tâche des experts , ces carcasses ensevelies dans la boue ont fait l' objet, pour certaines, d' une expertise tardive ce qui a irrité les agents de la ville sommant leurs anciens propriétaires à pourvoir à leur enlèvement.

"Le véhicule ne m' appartient plus puisque reconnue épave et je n' allais tout de même pas le porter sur mon dos" confie la jeune femme scandalisée par un tel manque d' humanité des personnels municipaux de l' ordre public.


Visiblement remontée, Patricia, l' ancienne propriétaire, demande des comptes à Jean-François Juste le maire et à son assureur.

«Le premier a botté en touche en m'expliquant qu'il n'était pas au courant. Ce qui est quasiment impossible. Heureusement qu'Avisa, mon assurance, a été compréhensive. D'après l'opératrice la voiture ne m'appartenait plus le jour où j'ai été sanctionnée puisque l'expert l'avait déclarée épave. C'est donc Avisa qui a payé les 35 € demandés par la police municipale de Conques-sur-Orbiel».