Un membre très actif des Gilets jaunes audois interpellé au petit matin.


Le jeune Gilet Jaune narbonnais de 28 ans, Hedi Martin, très actif sur les réseaux sociaux et très présents sur les rassemblements depuis le début du mouvement du 17 novembre 2018 a été interpellé ce jeudi 3 janvier au matin en marge d' une opération de blocage de la raffinerie de Port-la -Nouvelle dans l' Aude.



Après avoir lancé un appel sur le réseau social Facebook pour se regrouper au milieu de la nuit et mettre en place un filtrage appuyé des poids lourds en approche de la zone portuaire, les manifestants ont été priés de quitter les lieux par les forces de l' ordre dépêchées sur places en vue du rétablissement de la circulation.

Les raisons qui ont conduit à son arrestation vers 9 h restent pour l' heure assez vagues,

sa compagne, convoquée, évoquant des faits qualifiés " d' incitation à la violence".

D’ abord placé en garde à vue dans les locaux de la nouvelle gendarmerie de Narbonne, située à Montplaisir, Hedi aurait été déplacé dans le courant de la journée.

Ce placement en garde à vue de l’une des « figures locales » des Gilets jaunes fait étonnamment écho à l’actualité nationale, avec l’interpellation de l’un des leaders du mouvement en France, Eric Drouet, mercredi soir à Paris.

Après avoir fait un temps le siège de l' entrée de la caserne de gendarmerie de Narbonne, le groupe indigné des gilets jaunes présents en nombre en soutien à leur camarade s' est dissipé face à la menace d' intervention des militaires.